Une nouvelle attraction horrifiante dans le Vieux-Montréal

Malefycia une maison hantée pas comme les autres!

photo: Marie Jetset

photo: Marie Jetset

Mercredi, j’ai eu la chance de visiter la toute nouvelle attraction horrifiante dans le Vieux-Montréal : Malefycia. Malefycia en est à sa deuxième édition dans l’enceinte du bassin Peel. Cette maison des horreurs est l’œuvre de Mathieu « Cass » Surprenant que le grand public a connu jadis dans Loft Story. Beaucoup d’eau a coulé sous les ponts depuis, et maintenant Mathieu fait plutôt les manchettes pour ses projets d’Halloween qui sont à glacer le sang. Son édition Malefycia de cette année n’en fait pas exception.

C’est dans un univers lugubre et plein de malaises que Malefycia nous plonge cette année. Des salles aux thématiques parfois surprenantes, avec des effets spéciaux et des comédiens qui nous font vivre une totale immersion dans l’univers de Malefycia. Tous vos sens seront sollicités ; ouïe, odorat, la vue, le touché… et même le goût pour certains. Que vous finissiez le parcours ou non, la visite de cette zone de l’horreur vous laissera tout sauf indifférent.

Mon expérience

Je dois vous avouer que je n’ai pas été capable de finir le parcours mercredi dernier. J’ai rebroussé un peu avant la mi-parcours, dans un tunnel qui m’a rappelé que je pouvais être claustrophobe. Cette visite m’a clairement déstabilisée, somme toute une bonne chose quand on visite une maison «  hantée ». Je mets le mot hanté en parenthèse, car cette maison n’a rien des maisons hantées traditionnelles. Les performances à l’intérieur sont plus proches des films Décadences que des films du genre The Witches ; c’est trash, sexy, vulgaire et définitivement saisissant.

Je n’ai pas fini le parcours parce que j’ai eu peur, on pourrait dire mission réussie, mais avec le recul je me rends compte que ce n’est pas de la peur que j’ai vécue, mais du malaise, beaucoup de malaises. Il y a une salle où je me suis retrouvée contre mon gré à devoir toucher un pénis en plastique après un homme voulant m’embrasser, avec des femmes peu habiller qui se frottent sur moi. Je ne suis pas prude, mais je me suis demandé en quoi cette salle était Halloweenesque ? Dans un contexte où l’on parle beaucoup dans les médias de culture du viol, de toute la notion de consentement, disons que je me suis retrouvée brusquée dans cette salle vraiment douteuse.

J’ai aussi noté quelques lacunes, du genre lorsqu’une personne a un malaise dans le parcours, avoir une sortie de secours, une voie de contournement visible, un peu comme lorsqu’on fait le Labyrinthe du Hangar #16. Lorsque j’ai eu mon malaise, j’ai dû repasser dans chacune des salles pour atteindre l’entrée du parcours, avec des comédiens ne sachant pas trop comment réagir à mon état de choc. (NOTE : on m’a averti en sortant qu’il y avait apparemment ce genre de voie, mais on ne me l’a pas montré ni mentionné avant de faire le parcours.) Autre point de logistique a améliorer ( peut-être que ça été ajusté depuis, je le souhaite), la gestion des combinaisons complètes qu’on nous prête pour faire le parcours ; parce que vous l’aurez deviné, Malefycia est salissante. J’ai été chanceuse j’étais du premier groupe, ma combinaison était neuve et propre, sauf que l’on devait venir les reporter au point de départ après le parcours, donc inévitablement quelqu’un allait devoir la reporter toute sale- cochonnée. Dans la même veine, ils n’ont pas prévu de casier ou d’endroit sécuritaire où déposer nos effets personnels le temps de faire le parcours. Bref, quelques petits ajustements qui rendraient l’expérience plus agréable.

Malefycia est plus qu’une zone de l’horreur

En marge de sa maison hantée, Malefycia offre diverses activités, entre autres un Freak Show (21-22 octobre 20h30) animé par Christopher Williams. Ce week-end, il y aura d’ailleurs le magicien Vincent C. qui viendra y faire son tour. Pour les amateurs d’horreurs, il y a aussi le marché de l’horreur ou des artisans proposent des produits en liens avec Halloween.

Bien que la Zone de l’horreur soit 18 ans et plus, Malefycia n’a pas oublié les familles, ainsi le samedi 29 octobre à 16 h, on nous propose de faire une marche de 2km déguisée entre la galerie d’art l’Arsenal et le bassin Peel.

Le 30 octobre, on nous propose aussi de participer à la course zombie où des fonds seront ramassés pour fondation Pierre Brisebois, un organisme pour ceux qui souffrent de la perte de vue centrale. La course sera offerte sous forme de 3 parcours, un de 1k, 2,5km et 5 km.

Pour les passionnés de l’horreur, Malefycia c’est aussi une convention présentée en partenariat avec Requiem Fear Fest. La convention aura lieu au Alt hotel qui se situe à quelques pas du bassin Peel. Pour l’occasion on y présentera des longs et courts métrages d’horreurs, ainsi que la possibilité de rencontrer des acteurs du film Evil Dead.

Au travers toutes ses activités, vous devriez y trouver votre compte et vivre le meilleur des week-ends d’Halloween, avec des souvenirs merveilleux ou tout simplement terrifiants.

Pour en savoir plus, consultez-le : http://www.malefycia.com/about

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s