Mario Tessier, seul comme un grand

Le bottin de l’UDA au complet s’était réuni hier pour venir rire et célébrer la rentrée montréalaise de l’humoriste Mario Tessier. Quand je dis le bottin de l’UDA, tout le monde y était de Marina Bastarache, en passant par la gang de Salut Bonjour, aux ex-Stars Académiciens ainsi que des athlètes olympiques. Juste pour vous dire, même Tony Conte était de la fête ! Mais bon, avant que ce papier en devienne un de potins, retournons à notre star d’un soir : Mario Tessier.

Photo par Marie Jetset

Photo par Marie Jetset

Après plus de 20 ans à être étiqueté comme un membre du duo des Grandes Gueules, Mario Tessier essaie une version solo d’un spectacle intitulé « Seul comme un grand ». Pour l’épauler dans cette nouvelle aventure, il s’est associé avec Serge Postigo. Celui-ci l’a non seulement aidé dans l’écriture de ce spectacle, mais aussi dans la mise en scène, sa grande force.

Pendant plus de 20 ans, nous avons toujours associé le nom de Mario Tessier aux Grandes Gueules. Ce premier spectacle solo se veut quelque chose de très personnel. En fait, il se présente à nous dans un long monologue autobiographique. Aucun sujet ne lui échappe : la rencontre de ses parents, sa naissance lors de la fameuse « tempête du siècle », son adolescence, son service militaire, ses débuts en humour, etc. En tout, plus de 2h30 de matériel humoristique pour nous raconter les 44 années de sa vie. Ce spectacle met vraiment en valeur les qualités de conteur de Mario Tessier. Au lieu de rester toujours sur le même ton, il use de son talent à prendre des voix pour donner vie aux personnes/personnages qui l’ont côtoyé au courant de sa vie. De plus, chaque geste, chaque déplacement sur scène ont été savamment pensés et orchestrés par Serge Postigo, ce qui rend le spectacle très dynamique. Pour ajouter à ce dynamisme, il y a ces nombreuses projections, qui viennent envelopper, enrober les propos que tient Mario. Du coup, ça rajoute aux effets parfois comiques ou dramatiques des histoires qui nous sont racontées.

L’aspect narratif de « Seul comme un grand » n’est pas sans rappeler le ton ou le style des films «1981» et «1987» de Ricardo Trogi, vous savez, cette manière de rendre des souvenirs personnels si accessibles, si bien développés qu’on peut s’approprier facilement ses histoires. J’oserais même dire qu’avec ses photos et vidéos d’archives qui sont si bien intégrés au spectacle, « Seul comme un grand » est presque un travail d’anthropologie qui dépeint bien l’histoire de la génération X.

Photo par Marie Jetset

Photo par Marie Jetset

Malgré tout, ce spectacle comporte quelques failles. Si pendant deux heures la trame narrative y est très personnelle et touchante, la dernière demi-heure du spectacle vient carrément briser le rythme installé depuis le début de la représentation. Dans cette dernière demi-heure, pendant laquelle il nous parle entre autres de ses belles années à Énergie, Mario Tessier reprend des citations de ses personnages les plus connus. Un segment du spectacle qui a manifestement été monté pour ses admirateurs de la première heure. Aussi, la finale tout en karaoké, bien que drôle, aurait mérité d’être resserré dans le temps bien qu’on sent Mario Tessier s’amuser comme un enfant dans une piscine à balles.

J’ai été quelque peu désenchanté par ses remerciements « stagés » à la fin de son spectacle. Après ce 2h30 aussi personnel qu’attendrissant, je me serais attendu à des mercis sentis ainsi que des larmes aux coins des yeux, en plus de quelques bafouillages : je ne m’attendais pas à un monologue qui a sonné comme une cassette de politicien, son et lumière compris.

Somme toute, j’ai été conquise par ce premier spectacle solo. Mario Tessier est une personnalité très attachante et ce spectacle saura en ravir plus d’un, surtout pour les gens de la génération X et les Boomers qui se reconnaîtront aisément dans ses histoires.

MARIO TESSIER « SEUL COMME UN GRAND »

Jusqu’à samedi au St-Denis 1, pour connaître les autres date partout au Québec, cliquez ICI

Publicités

Une réflexion sur “Mario Tessier, seul comme un grand

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s