Le show du roast

Habituellement, lorsque le commun des mortels parle de faire un bien cuit, les gens qui y assistent s’attendent à un hommage, avec quelques pointes d’humour, dans un ton bon enfant, le tout arrosé de champagne ou de rosé. Chez les humoristes, un bien cuit est synonyme d’hommages, mais dans une version crue, osée, au langage souvent inapproprié, et où l’alcool coule bien sûr à flots. Pour une troisième année consécutive, Zoofest nous offre sa série de « roasts », des biens cuits en bonne et due forme, où vos vedettes préférées passent au tordeur. Cette année, les « roastés » sont Katherine Levac, Mathieu Bonin, Virginie Fortin et Pierre-Luc Funk.

Photo par Marie Jetset

Photo par Marie Jetset

J’ai eu la chance d’aller voir le premier spectacle, le «roast» qui célébrait la jeune et talentueuse Katherine Levac. Les animateurs de cette année, Charles Deschamps, Medhi Bousaidan et François Tousignant, ont demandé de l’aide des gens faisant partie de la garde rapprochée de Katherine ; en l’occurrence Jérémy Du Temple, David Beaucage et Sam Breton.

Pendant presque 90 minutes, nous avons vu les invités se lancer des vacheries et raconter des histoires qui ne se racontent habituellement pas au public. On a même sorti des photos d’archives de la vie de Katherine, le genre de portraits que l’on verrait plus dans l’Écho Vedette que dans La Presse, disons. Il y eut aussi quelques « insides » bien placés, de quoi faire rire les humoristes dans la salle.

Bien que ce spectacle annuel soit un des plus divertissants du festival, il comporte tout de même quelques lacunes. Par exemple, en utilisant des blagues pertinentes aux « insides » du milieu de l’humour, le spectateur ordinaire n’a pas nécessairement la chance de comprendre pourquoi certaines personnes rient aux larmes pendant qu’eux restent stoïques. Ce n’est pas que le grand public n’a pas perdu son sens de l’humour, il n’a juste pas un entourage composé à 85% d’humoriste de la relève. Aussi comme chaque paneliste nargue leurs compères les uns après les autres, les blagues sur le physique de ceux-ci deviennent quelque peu redondantes lorsque la troisième personne à monter sur scène les utilise. Oui, nous avons saisi que Medhi a pris du poids, que François est plus maigre qu’une anorexique et que vous ne trouvez pas Charles pas si drôle que ça. Même si je les connais bien, j’ai tout de même eu un sentiment de malaise à entendre plusieurs fois le même genre de blagues.

Un des points forts de ce spectacle est que vous apprendrez indéniablement à mieux connaître l’artiste qui passe au bien cuit. Vous la verrez sous un jour que vous ne soupçonneriez jamais. Par exemple, je ne pensais jamais voir des photos de Katherine Levac, les cheveux noir ébène, arborant un look emprunté à Gabrielle Destroismaisons. Aussi, dans le cas du «roast» à Katherine, je ne l’avais jamais vu exprimer autant d’émotions si différentes dans un si court laps de temps. En fait, on est si habituée de la voir calme et posée sur scène. Alors, la voir frisant l’hystérie comique était quelque chose de très rafraîchissant.

Photo par Marie Jetset

Photo par Marie Jetset

Il paraît que qui aime bien châtie bien. Je peux vous dire que Katherine Levac est très appréciée par ses collègues !

Bref, le Show du roast s’adresse aux spectateurs qui n’ont pas peur de se « faire friser les oreilles » de propos parfois irrévérencieux et parfois même bitchs, qui comprennent que c’est une grosse dose d’amour et qui ont surtout le goût de découvrir leurs vedettes préférées sous un angle nouveau.

Show du roast : 21 juillet (Virginie Fortin) 22h et le 26 juillet ( Pierre-Luc Funk) 19h, à l’Agora de l’UQÀM.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s