New Girls: la nouvelle génération d’humoristes

Une des affiches de New Girls

Une des affiches de New Girls

Avoir un « spectacle de filles » dans le cadre de Zoofest est pratiquement devenu un classique. Par le passé, nous avons connu les différentes moutures du Girly Show et des Filles #Humour, des spectacles qui ont vu passer entre autres des Korine Côté, Cathleen Rouleau, Mélanie Ghanimé, Mélanie Couture et même Mariana Mazza* ( *NB dans la version du Grand Rire du spectacle Les Filles #Humour). Cette année ne fait pas exception avec le spectacle « New Girls », une idée de la petite nouvelle Rosalie Vaillancourt, une des étudiantes les plus remarquées de sa cohorte (2015) de l’école de l’humour, de par son style naïf et irrévérencieux, mais surtout son implication dans tout plein de projets. Vous la connaissez sans doute déjà grâce à sa web série Rosalie, où elle tente de rompre avec son chum.

Dans ce spectacle, Rosalie a invité 3 de ses compères et amies humoristes à se joindre à elle pour un pyjama party des plus disjonctés. C’est donc en compagnie d’Ève Côté, Coco Beliveau et Maude Landry que l’on rentre dans ce party de filles.

Éve Côté est une diplômée de l’an dernier de l’école nationale de l’humour. Avec son numéro sur son amour des infos pub, elle s’est vite fait repérée et a été signée dans la même boîte de gérance que Lise Dion. D’ailleurs grâce à cette alliance, elle a pu faire le tour de la province en performant durant le spectacle « Le temps qui court » de Lise Dion. Fait à noter, elle n’ouvrait pas le spectacle de la grande dame de l’humour, celle-ci la présentait plutôt au courant de son spectacle, une belle manière d’introduire sa protégée. Son visage vous sera peut-être familier, car elle a  récemment eu la chance de passer en entrevue à l’émission Pénéloppe. Dans le party de filles de Rosalie, Ève vous parlera des mendiants et de l’itinérance. C’est cru, c’est délicat, mais elle vous fera assurément rire.

Pour ce qui est de Coco Béliveau, cette charmante Acadienne vient tout juste de finir sa première année à l’école de l’humour. Son aplomb et son sens de la répartie me font dire qu’elle ne prendra pas de temps à faire sa marque dans le milieu. Se démarquer avant même d’avoir fini sa première année à l’école de l’humour, peu de gens on fait ça. Dans mes souvenirs, le plus récent fut Medhi Bousaidan qui avait été invité à auditionner pour les galas JPR à la fin de sa première année. Coco est très crue et va «  straight to the point », oui j’aurais pu dire «  droit au but », mais j’aimais l’idée d’écrire en franglais pour parler d’une Acadienne. Dans le cadre du pyjama party, Coco nous parlera d’une de ses nuits de brosse mémorable, où elle et son amie étaient sorties en ville pour trouver des « étalons québécois ». Aussi grâce à elle, j’ai maintenant un nouveau mot dans mon vocabulaire : «  une toutoune poupoune », une des plus belles expressions que j’ai entendue en humour pour parler des grosses. Sur quoi je vous dirais : «Thumbs up !»

Photo par Marie Jetset

Photo par Marie Jetset

Enfin, Maude Landry fait partie des autodidactes de l’humour. Oui elle a bien fait quelques cours du soir à l’ENH, mais la majorité de son parcours se décrit par l’école de la vie aussi nommée dans le milieu « le circuit des bars ». Elle est arrivée à se démarquer dans cette jungle, puisque tout récemment, elle a été signée chez Phaneuf, la même boîte qui s’occupe des carrières de Louis-José Houde et François Bellefeuille entre autres. Avec le temps, elle a su trouver son style, les fameux « liners à l’américaine », des blagues qui de par leurs impacts et leurs malaises nous confèrent de très gros fous rires. Par exemple le fait qu’elle trouve ça rassurant un calendrier de pompiers, parce que ça veut dire que si les pompiers ont le temps de poser, c’est qu’il n’y a pas de feu. En fait, ses interrogations de la vie pourraient facilement nous faire penser à celle de notre amie qui but trop de rosée et qui remet tout en perspective dans la vie. De quoi vous la rendre très attachante !

La maître d’œuvre du projet, Rosalie Vaillancourt, nous a réservé au travers tout ça des monologues pour apprendre à mieux la connaître, des chansons ( parce qu’une soirée de fille ou personnes qui chantent n’est pas une soirée de filles réussie !), sans oublier le clou de la soirée, le moment Tinder. Parce que si toute soirée qui se respecte à ce moment où tu te mets à chanter des vieux hits avec des girls, il y a aussi toujours le fameux moment où on parle des gars et ici c’est par l’application Tinder. Au travers quelques photos, les filles nous glissent ( oh jeux de mots !) des photos des hommes un peu « clichés » que l’on peut retrouver sur cette application. Ce qui donne un savoureux moment.

Est-ce que New Girls était un titre pour faire un clin d’œil à leurs « aïeules » du Girly Show, ou pour faire allusion à la série vedette de Lena Dunham, quoi qu’il en soit , ce spectacle marque le temps, une époque. Oui c’est un spectacle de filles, mais je vous garantis que vous ne ressortirez pas de là en parlant d’humour au féminin, mais simplement de l’humour tout court. Bref, un incontournable à Zoofest.

New Girls : 20 juillet à 21h, 21-27 et 28 juillet 19h30 Cabaret du 4e étage du Monument National

PS : On nous donne des tatouages temporaires gratuits de la marque les Tatoués en allant au spectacle. Merci de l’attention les filles !

Les fans du spectacle poste leurs photos de leur tatouage temporaire sur la page Facebook de l'événement des New GIrls. Ps: j'aurais bien mis ma propre photo, mais j'ai manqué mon coup en mettant mien... :( Photo tirée de Facebook

Les fans du spectacle poste leurs photos de leur tatouage temporaire sur la page Facebook de l’événement des New GIrls. Ps: j’aurais bien mis ma propre photo, mais j’ai manqué mon coup en mettant mien… 😦 Photo tirée de Facebook

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s