Ma première fois…

photo par Marie Jetset

photo par Marie Jetset

Ce mercredi soir, j’ai été à la première médiatique de Ma première fois, cette pièce qui relate les premières fois de gens c’étant confié sur un site web « myfirsttime.com », dont un Américain( Ken Davenport) avait décidé d’en faire du théâtre et qu’ici Jasmin Roy a décidé d’adapté, et ce pour notre plus grand bonheur et mettant en scène Martin Vachon, Roxanne Bourdages, Jonathan Roberge et Marie-Soleil Dion.

Sérieusement, j’avais quelques craintes face à ce spectacle, surtout quand dans les premiers temps, la promo était : « vient me raconter ta première fois et on te donne 25% de rabais sur ton billet. » Je trouvais ça un brin pervers. Non pas que je sois une sainte n’y touche, mais parfois ( souvent) la sexualité est un sujet délicat, voire tabou. Mais bon, à force d’en entendre parler par mon ami Martin Vachon, de voir les dizaines photo Instagram de Jonathan Roberge et Marie-Soleil Dion, j’ai tout simplement flanché. Je me suis acheté un billet pour la première.

La pièce est d’une durée d’environs 85minutes. C’est une pièce à la fois sexy, éducative, mais surtout divertissante. Au travers les anecdotes, parfois monter en monologues, parfois en dialogues ou en saynètes, on se retrouve au côté d’histoires loufoques, langoureuses, sensuelles, parfois violentes, mais aussi assurément drôles. De la première fois gaie, à la première fois de l’ado, de l’adulte plus vieille que la moyenne, de l’éternel vierge, ils n’ont rien oublié.  On aime aussi l’interaction avec le public au milieu de la pièce.

Bien qu’il y ait très peu (voir pas du tout de changements de costumes) on croit vraiment aux personnages des acteurs. Leurs jeux transcendent  aux travers des décors minimalistes, mais assurément efficaces.

Marie-Soleil vole carrément la vedette du spectacle. Les personnages qu’elle incarne lui permettent de toucher à plein de facettes qu’on connaît moins d’elle ( surtout si vous êtes comme moi et que vous la connaissez surtout pour son rôle de Cathou dans Vrak la vie !). Elle fait des accents comme pas une, passe facilement de la fille gênée à la plus grande séductrice. La seule chose qui pouvait éclipser son talent est le chest de Martin Vachon ! haha

D’ailleurs à cet effet, la pièce va comme un gant à Martin, lui qui y allie son métier de gars de théâtre et d’humoriste dans un seul et même projet. Je suis heureuse de le voir là-dedans. Reste que pour connaître sa copine, je me demande comment elle a réagi en voyant le nombre de fois qu’il embrasse des gens dans la pièce. Mais il faut ce qu’il faut au nom de l’art ? Non ? Hihi.

En répète de #mapremierefois avec des clowns.

A post shared by Marie Soleil Dion (@mariesoleildion) on

Jonathan Roberge s’en est aussi bien tiré pour une première fois au théâtre. Gars plutôt d’impro et anciennement de stand-up, il avait peu, voir ne pas du tout jouer des textes des autres avant. Mais cette pièce lui allait bien. J’espère qu’on le reverra dans d’autres projets de jeux, je pense qu’il est rendu là dans sa carrière. Je lui souhaite un rôle à la télé.

Enfin, Roxanne Bourdages, que je n’avais pas vu sur les planches depuis l’époque des Grands Burlesques à Zoofest, elle aussi c’était bien de la retrouver sur scène. Par contre, j’ai trouvé que les personnages qu’on lui a donnés étaient parfois un peu trop sur le même ton. Par contre, dans la scène sur l’avortement, je lui lève mon chapeau, elle a réussi à me donner la chair de poule et un peu le « motton ».

Je souhaite une longue vie à cette pièce. J’aimerais émettre le souhait de voir cette pièce diffusée pour les ados et jeunes adultes, parce que sérieusement ça remet les choses en places, sans être moralisateur. On vit dans un monde très axé sur le sexe et parfois il faut prendre des pauses et en parler intensément, mais correctement comme la pièce Ma première fois, pour se dire que dans le fond, on est normal ; parce qu’à chaque personne sa première fois.

 

Grosse journée au bureau. #mapremierefois #jpr14 @jonathanroberge

A post shared by Marie Soleil Dion (@mariesoleildion) on

Et ha oui, attention, à force de voir et de parler de sexe, ça se pourrait que vous vouliez frencher fort (ou plus si affinité) après le spectacle. On vous aura avertie !

Longue vie à pièce !

MA PREMIÈRE FOIS

12 au 15 juillet et 17-21 et 22 juillet au Monument National

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s