Melanie Couture: l’amie que tout le monde veut avoir

60 minutes avec Mélanie Couture, photo par Marie Jetset

60 minutes avec Mélanie Couture, photo par Marie Jetset

Cette année dans la série des 60 minutes présentée à Zoofest, il y a celui de la séduisante, voluptueuse et engagée Melanie Couture. Melanie n’en est pas à son premier Zoofest, pour avoir déjà fait partie des moutures du Show XXX, du Girly Show ainsi que du Show de Filles #Humour, elle a du métier dans le corps. Elle a fait de la scène son terrain de jeu, où elle prend plaisir à nous communiquer sa passion pour l’humour, le sexe ; la vie en générale.

« Dame nature est aussi indécise qu’une femme en peine d’amour au Dairy Queen », et POW, la soirée était lancée, fou rire instantané de la foule, nous étions plus dans la salle Hydro-Québec du Monument, nous nous sentions en visite chez Melanie.

Melanie nous parlait comme si nous étions tous ses amis. On jase de tout, voyage, régimes, son mariage raté, du fromage bleu, des femmes dans les bars, vraiment de tout, comme dans un souper de filles.

À propos de ses voyages dans le sud, elle nous a confié comment le sud est plutôt « bouboule watch » que « baywacht » et comment elle aime « courir à la mer pour briser les illusions des jeunes hommes. »

Nous avons aussi eu la chance de revoir l’excellent numéro qu’elle a fait l’an dernier au gala de Stéphane Rousseau, celui où elle parle de la nouvelle génération de femmes qui se trémoussent comme des danseuses dans les bars de la rue St-Laurent. Dans son langage cru et véridique d’ancienne sexologue-éducatrice, mais avec la sensibilité d’une « grande chum », elle nous fait comprendre que parfois ses filles manquent d’orgueil et comment elle voudrait les aider. Un excellent numéro que je ne me lasse jamais d’entendre.

Du haut de ses 36 ans, nous en avons aussi appris sur le fait qu’elle ça déprimant vieillir, comment elle a hâte de trouver l’amour qu’elle a un passé de « Christophe Colomb de la noune », et comment les hommes de nos jours sont parfois un peu trop près de leurs émotions, parce que selon elle, « les gars ne sont pas très bons pour pleurer ».

Juste avant de conclure avec un moment « Vendredi Vino » (comme sa websérie disponible sur V), elle nous confia comment elle était tour à tour devenue sexologue-éducatrice et ensuite humoriste. Très touchant et inspirant comme histoire.

Pour conclure, un Vendredi Vino où nous avons eu droit à un cours humoristique d’éducation sexuelle sur l’amour oral, nommé pour l’occasion « l’humour oral au féminin ». Numéro cru, mais criant de vérité. On en riait à gorge déployée.

Mes seules déceptions de la soirée ? Que ça ne soit que 60 minutes et de ne pas avoir pris un verre de vin avant de rentrer dans la salle, car sérieusement j’aurais voulu trinquer avec elle. Melanie Couture est définitivement la fille que vous voulez tous dans vos vies. Melanie, je dois définitivement un souper (avec beaucoup de vino). Melanie Couture, un visage qu’on n’a définitivement pas fini de voir dans le paysage humoristique.

PS: Bravo à l’humoriste François Boulianne pour la script-édition du spectacle!

60 minutes avec Melanie Couture, les 23-24-25 juillet à 22h à la salle Hydro-Québec du Monument National

Le show du Roast, spécial Melanie Couture, 22 juillet 22h, à la salle Hydro-Québec du Monument National

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s