3 gars aussi doués à trouver l’amour qu’un titre de show

Alexandre Bisaillon, Benjamin Picaud, Rabii Rammal et Mikaël Dallaire, photo par Marie Jetset

Alexandre Bisaillon, Benjamin Picaud, Rabii Rammal et Mikaël Dallaire, photo par Marie Jetset

Hier soir, c’est avec grand plaisir que je retrouvais sur la scène du théâtre La Chapelle, Alexandre Bisaillon, Benjamin Picaud et Rabii Rammal. Tous trois finissants de l’école nationale de l’humour en 2012, ils font partie d’une cohorte que j’ai suivi et que je suis encore assidûment. À l’occassion de Zoofest 2013, ils ont uni leurs talents (ou leurs non-talents avec les femmes) afin de nous présenter une pièce à mi-chemin entre le théâtre et le stand-up.

L’histoire commence dans un bar au moment où Alex reçoit un SMS d’une certaine Caroline pour l’inviter à une «date» le vendredi suivant. Tout excité, il en fait part à ses 2 comparses pour se rendre compte que finalement ce sont les 3 gars qui ont rendez-vous avec la même fille dans une semaine. S’en suivra une série d’aventures, au bar, au spa, au cinéma, dans le salon et finalement jour du rencart, ou nous apprenons à connaître les 3 personnages.

Chacun y joue un personnage archétype, calqué de façon caricaturale sur la vraie nature des humoristes. Ainsi Alex est le gars timide, qui manque parfois de virilité. Dans son numéro solo il dit d’ailleurs : « Je n’ai pas grandi avec des loups, je n’ai donc pas appris à être viril », en rajoutant que sans doute dû tu fais qu’il a grandi avec deux sœurs « tu le sais que tes sœurs t’ont fucké quand tu as un BackStreet Boys préféré. » Ce manque de virilité lui amène souvent des imbroglios avec la gent masculine, qui pense à tort qu’il est gai, même ses deux amis n’ont pas toujours l’air de le croire, ce qui donne des situations plutôt cocasses, surtout au spa.

Benjamin est le Français, mais surtout le grand romantique du groupe. Celui qui rêve mariage et enfants avant même d’avoir trouvé la femme de sa vie. En fait, il croit à tort toutes les semaines avoir rencontré la perle rare, et ce au grand damne de ses amis. Romantique il avoue être quétaine et gêné, mais surtout l’éternel optimiste, après tout il a vu « 30 fois Titanic (son film préféré) en espérant tout le temps que Léo survivre. » Malgré son côté jovial, il reste tout de même lucide, en nous affirmant entre autres que 95% des filles qui se retrouvent à Paris c’est parce qu’elles se sont fait larguer et qu’elles veulent recommencer leur vie « normale que les Parisiennes n’ont pas l’air sympathique ». De quoi faire éclater de rire toute la salle.

Pour ce qui est de Rabii, c’est le matcho un peu misogyne, mais que les femmes aiment donc. Comme le dit si bien Alex : « On le sait que c’est Rabii qui va finir avec, parce qu’il sent tellement bon. »(C’est vrai qu’il sent toujours très bon Rabii). Il se qualifie de « dildo humain », mais bon celui vient sans doute du fait que Rabii flirt avec tout ce qui a un vagin, car comme il le dit si bien : « pourquoi je parlerais à une fille qui n’ a pas de vagin ? » Il met tous ses comportements sur le dos du sexe, parce que comme un « kid des années 90, il met tout ce qu’il lui arrive sur les dos des autres. »

Malgré leurs caractères très typés, on s’attache vite aux 3 garçons, parce que devant nous, se joue ce qui pourrait facilement être le Girls québécois. Après tout, ils ne sont que 3 gars de leurs générations qui découvrent à leur manière la vie au travers de l’amour et relation de couple (ou plutôt l’absence de). La génération des 18-35 ans s’identifiera sans aucun doute aux travers ses 3 gais lurons.

C’est un 60 minutes qui passe trop vite, où il n’y a aucun temps mort. Le genre de pièce qui pourrait facilement connaître une suite, sur scène ou même en websérie, pourquoi pas les deux ? (Pour vrai les gars, je veux une suite à ce projet là!)

Mention spéciale à Mikaël Dallaire qui joue « le figurant » de la pièce, et qui est franchement excellent, ses mimiques et ses situations de malaises qui nous fait vivre sont tout simplement délicieusement drôles ! Aussi bravo à Alex et Benjamin pour leur numéro de danse en début de spectacle, avec votre sens du punch et vos talents de danseur, Rachid n’a qu’a bien se tenir !

Un spectacle à découvrir, ce soir et demain à 19h au Théâtre LaChapelle !

 

Publicités

Une réflexion sur “3 gars aussi doués à trouver l’amour qu’un titre de show

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s