Mathilda Kamuena- Soul, rythmée, mélancolique et ensoleillée

Mathilda Kamuena et Maud Paquin, du duo Human, photo par Marie Jetset

Mathilda Kamuena et Maude Paquin, du duo Human, photo par Marie Jetset

Le premier spectacle que j’ai été voir pour mon Zoofest 2013 n’est pas un spectacle d’humour, mais bien un spectacle de musique, car il ne faut pas l’oublier, Zoofest n’est pas seulement un festival d’humour, s’en est aussi un de variété, théâtre, burlesque et musique.

Pour l’occasion, j’ai donc été à la rencontre de Mathilda Kamuena et de son duo Human (qu’elle compose avec son acolyte Maude Paquin). Son nom vous est peut-être familier puisqu’elle a eu la chance (ou malchance) de faire partie du succès télévisuel de La Voix (elle était dans l’équipe de Marc Dupré), où elle a été éliminée dans les Duels.

Mathilda est plus qu’une simple artiste préformatée des télé-réalités, en fait, c’est plutôt une artiste accomplie, qui écrit et compose ses propres chansons, parfois en français, parfois en anglais et qui prend un grand plaisir à nous les présenter. Une artiste autodidacte, qui a appris à jouer de la guitare tantôt avec un DVD d’apprentissage, tantôt en faisant les mêmes accords encore et encore dans sa toilette.

Rencontré lors de la conférence de presse, je lui ai demandé comment une artiste comme elle se retrouvait à Zoofest plutôt qu’au festival des Jazz ou encore les Francofolies. Elle aimait la carte blanche que lui procurait le Zoofest, étant donné que c’est une artiste libre qui n’aime pas rentrer des carcans, les conventions, elle aime jouer selon le rythme de ses émotions.

En la voyant sur scène hier, j’ai compris pourquoi elle avait ce choix. En plus de jouer merveilleusement bien, elle prend le temps de faire quelques blagues, se confier entre chaque chanson. Elle est très volubile cette Mathilda, sa collègue Maude aussi aimait jouer dans la confidence. C’est ça qui rendait le spectacle magique. On ne se sentait plus dans une salle de spectacle, on se sentait dans le salon de celles-ci, nous étions plus du simple public, nous étions leurs copains, le temps de 60 minutes.

Parfois soul, parfois folk, tantôt rock vitaminé, les compositions du duo Human sont électrisantes. Le genre de chansons qu’on peut facilement écouter en boucle dans un road trip, parce qu’elles nous amènent à voyager. Le genre de spectacle que tu regardes les yeux fermés, le sourire aux lèvres en tapant du pied, même si parfois les sujets sont lourds. Mais bon j’ai déjà lu quelques part que les chefs d’œuvres ne sont jamais des tentatives heureuses. Fait du bien parfois d’entendre des anecdotes mises en chansons plutôt qu’en blague.

Un excellent spectacle de 60 minutes, moi et le public on en aurait pris plus. En fait, on a demandé un rappel, mais le technicien de la salle nous a fait comprendre que ce n’était pas possible en fermant les lumières et en partant la musique d’attente. Dommage. Aussi très dommage de ne pas avoir trouvé de CD à vendre à la sortie de la salle, sans doute ça viendra un jour.

Vidéo Instagram ici

D’ici vous pouvez encore aller les voir à Zoofest le 14 juillet à 22h au Théâtre Ste-Catherine, sinon allez suivre Mathilda sur Facebook

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s