Il était une fois, j’ai été rire à Laval

frametastic

Le 15 mars dernier, je suis sortie de mon île pour aller rire à Laval dans le cadre des Rendez-vous de la francophonie. Organisé par la Centrale des Artistes, le spectacle Rencontres humoristiques, ce voulait un spectacle pour toute la famille, mettant en vedettes des artistes ayant un lien avec Laval, mais surtout se voulant une belle célébration de notre langue.

L’événement fut animé par l’excellente humoriste Korine Côté, et mettait en vedette Mariana Mazza, Alexandre Douville, Martin Perizzolo, Luc Leblanc, Sylvain Granger, ainsi que deux petits nouveaux: Charles Pellerin et Anas Hassouna.

Je ne sais pas si c’est dû à l’excellente poutine du Patio Vidal, mais la soirée fut tout simplement magique. Les deux petits nouveaux furent pour moi deux belles surprises, coachés par l’auteur diplômé de l’ENH, Sébastien Hébert; ils ont su conquérir la foule. Une mention particulière à Charles Pellerin, qui a gagné récemment la finale du concours cégep en spectacle du collège de Montmorency, avec son numéro sur le camp de jour pour handicapés.

Mariana Mazza a aussi tout cassé avec son numéro ou elle nous parle du temps où elle vivait à Montréal-Nord, loin des clichés, elle a su nous raconter de façon amusée, des réalités urbaines qu’on oublie trop souvent. C’est vraiment une humoriste à surveiller (et ça tombe bien, vous pourrez la découvrir en avril sur les ondes de MAtv grâce au concours En route vers mon premier gala).

Ce fut un plaisir immense de renouer avec l’humour de Luc Leblanc et de Sylvain Granger, dont je n’avais pas vu les présences sur scènes depuis quelques années déjà. On se rappellera que tous deux avaient été des finalistes d’En route lors de la 2e édition du concours télévisé. Luc nous a fait un numéro écrit expressément pour les Rencontres Humoristiques, où il parla de l’avenir du français, ce qui menace notre langue. Poétique, sans être moralisateur, il a su nous amené dans son univers naïf et ludique, me rappellant justement ses grands succès d’En route 2009. Du vrai bonbon! Quant à Sylvain, il y est allé d’un numéro mi-monologue, mi-imitations avec un numéro sur le thème des patois. De Jean-Marc Parent à Moman dans la Petite Vie, sans oublié Rogatien de Taxi 22 et tout plein d’autres, il a charmé le public. Mention spéciale à son fiston qui est venu le rejoindre sur scène le temps d’une imitation de Gollum de Lord of the ring, Sylvain a clairement de la relève dans sa famille.

Il fut aussi très agréable de revoir certains classiques de mes humoristes préférés, ainsi nous avons revu le numéro des sacres d’Alex Douville, le 25c défectueux de Martin Perizzolo et les Mac de Korine Côté. J’ai pour mon dire qu’une bonne blague c’est comme un refrain de chanson pop, même si je me souviens des blagues par coeur, c’est toujours un immense bonheur des réentendre encore et encore ( et de les rire encore par le fait même.

À retenir de cette soirée au Patio Vidal? La poutine y est excellente, que le milieu de l’humour se porte bien et a une belle relève, que la langue française est belle, même au travers la bouche d’un humoriste et ce peu importe ce qu’en dira Denise Bombardier et bien sûre que Laval ce n’est pas si loin que ça finalement!

Un merci spécial à Jean-François Rioux et la Centrale des Artistes pour m’avoir fait sortir de mon île et pour votre chaleureux accueil!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s