Sam Simmons : « About the weather »

Parmi les joies du Zoofest (autres que de se dilater la rate en regardant un show à l’air climatisée pendant la canicule) c’est de découvrir un nouvel artiste. Et avec Sam Simmons, c’est toute une découverte.

Son spectacle About the weather débute avec lui qui entre sur scène à partir du fond de la salle tout en appelant son chat « Mr Miaowgi ». On comprend alors qu’il ne s’agira pas de stand-up traditionnel. Sur scène, il est accompagné d’un décor minimaliste constitué de boîtes de déménagement Ikea et de quelques chats chinois porte-bonheur qui bougent de la patte. On retrouve aussi une radio qui joue tandis que Sam Simmons tente de monter une table Ikea. C’est alors que le « weather man » se fait entendre et que soudainement, cette voix interagit avec l’humoriste. C’est ainsi qu’on apprend que l’homme de la météo sera le narrateur de sa vie et que l’humoriste sera accompagné non seulement de cette voix, mais d’une panoplie de sons et musiques qui batiront son show ainsi que d’autres voix qui créeront les autres personnages de son histoire.

Photo gracieuseté Zoofest

Tandis que la voix narre des événements et des faits qui nous permettent de comprendre le personnage, Sam Simmons les joue et répond à la voix. On apprend ainsi qu’il aime chanter des jingles de vieilles pubs de rasoir Gillette, qu’il n’aime pas le « small talk », qu’il aime le film Inception, la musique des Spin Doctors et qu’il est un peu looser.

Le spectacle est construit de façon à ce que Sam Simmons transporte le spectateur à travers une histoire. On suit le personnage dans sa vie quotidienne où il doit prendre l’autobus, chose qu’il déteste mais où il y voit à chaque jour son « bus crush ». On le suit au bureau, au resto et on le suit même à travers ses fantaisies et ses rêves lorsqu’il dort. Le spectateur ne fait pas que suivre Sam Simmons dans son quotidien, il le suit aussi dans ses pensées, réflexions et frustrations.

La beauté de ce spectacle réside dans le fait qu’il est complètement éclaté et qu’il sort des conventions des pièces de théâtre à un personnage que l’on voit habituellement. C’est du monologue à la puissance 4 qui a été créé pour nous faire rire et non pas juste divertir. Sam Simmons ne joue pas une caricature clownesque mais plutôt un personnage proche de lui, à l’allure d’un Dr Phil louche ou de l’image clichée d’un pédophile (c’est ce qu’on se dit la première fois qu’on le voit arriver sur scène et c’est de cette même façon qu’il se qualifie plus tard dans le spectacle ) ! L’humoriste interagit avec son décor qui se transforme légèrement et utilise à 2 ou 3 reprises des gens du public de façon semi malaisante (pour eux). Durant le spectacle, il lance des running shoes aux spectateurs, il se bourre la bouche de craquelins et plus tard, il se met des tranches de baloney sur la tête et le visage, tout ça amené de façon logique et non pas gratuitement.

About the weather, c’est l’histoire d’un gars ordinaire, un peu mal dans sa peau, un peu à part dans la société avec un grand imaginaire. Réussira-t-il à avoir une date avec la fille de l’autobus ? Qu’adviendra-t-il de sa table Ikea ? Et quelle philosophie de vie nous partargera-t-Il ?

Un spectacle à voir et où on en ressort avec un grand sourir aux lèvres. Présenté dans le cadre du Zoofest jusqu’au 28 juillet. Pour informations : http://www.zoofest.com/fr/node/2318

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s