Humour Parental: Le Show des Papas et Accoucher de rire

La parentalité est un sujet très exploité cette année à Zoofest, que ce soit au travers du Show des Papas ou encore Accoucher de rire. Les artistes nous démontrent comment il est bien d’être parents en soulignant les divers petits travers de la vie et la beauté d’avoir des enfants dans sa vie. Pas besoin d’être parents pour venir rire avec eux 😉

Les Papas, des hommes drôles et impliqués

Le premier, Le Show des Papas, est un spectacle axé sur la paternité. Trois humoristes, Jérémie Larouche, Martin Félip et Jonathan Roberge nous présentent chacun à tour de rôle leur vision de la paternité et du père d’aujourd’hui. Jérémie, le créateur de ce projet, est un papa très présent pour ses fillettes de 9 et 5 ans, et il était tanné qu’on parle toujours du point de vue de la mère et non celui du père. D’ailleurs, dans ses numéros d’humour, il aime décrier le fait que les installations publiques ne sont souvent pas adaptées aux papas, par exemple le manque de table à langer dans les toilettes des hommes. Jérémie ne veux pas se faire moraliseur, il essaye juste de montrer aux gens de la société d’aujourd’hui ça existe des papas présents pour leurs enfants. Martin Félip, l’humoriste qu’on connaît pour son humour cru et grinçant, s’assagit un peu dans ce spectacle, tout en ne se dénaturant pas. Ainsi il soulève des questions de fond, par exemple les appréhensions des parents devant des enfants laids, mais aussi nous avoue dans un des sketchs de groupe qu’il est un papa à la maison. Oui oui vous avez bien lu. Malgré tout, il reste lui-même cru et direct ; il a d’ailleurs recyclé quelques blagues de son matériel régulier et les a transformés pour les mettre à la sauce des papas.

Le Show des Papas

Enfin, Jonathan Roberge, que le grand public connaît pour ses participations à Contrat d’gars et plus récemment Fiston, vient interpréter sur scène quelques numéros inédits issus de l’univers de sa série Fiston.

Ces papas sont drôles, irrévérencieux, parfois juvéniles, parfois rationnels, ils redorent l’image des papas modernes. En les voyant, vous ne pourrez que vous aussi tomber sous leur charme paternel. D’ailleurs, leur charme a bien fonctionné, après 5 soirs vendus à salle comble, ils sont de retour exceptionnellement pour 2 soirs seulement les 13 et 14 juillet au Cabaret Underworld, dès 21h. Ne ratez pas votre chance de les voir !

Émilie Ouellette : Déesse de la fertilité

Depuis un an, Émilie tourne aux quatre coins du Québec avec son spectacle Accoucher de rire, qu’elle a écrit et monté, et dont la mise en scène est signée Patrick Tremblay. C’est un spectacle qui raconte les joies de la maternité, mais aussi comme son nom l’indique, de l’accouchement.

Accoucher de rire

Durant environ 1 heure, Émilie nous raconte le moment où elle a décidé de devenir mère, en passant par ses deux grossesses, sans oublier ses rapports avec sa sage femme et le système de santé en général. Elle n’oublie pas de saluer au passage les préjugés que peuvent entretenir les gens sur les choix de vie d’un nouveau parent.

En fait, tout y passe,  elle n’oublie rien dans les moindres détails, mais en gardant le tout sous l’angle de l’humour et de la dédramatisation. Émilie a se don de mettre les gens en confiance, en particulier les mamans. Pendant 1 heure, elle ose dire tout bas ce que plusieurs gardent pour elles, ce qui leur permettent souvent de déculpabilisée et se sentir moins seule.

L’an dernier, j’avais eu la chance de voir son spectacle une première fois lors de son lancement, bien que n’étant pas mère, au travers ses blagues j’y reconnaissais le discours de certaines de mes amies jeune maman. Je m’étais bien amusée. Cet été, voulant vivre l’expérience à fond et n’étant pas mère, j’ai donc invité une de mes amies et son conjoint, Cathy et Alexandre, a assisté avec leur petit prince au spectacle. Il était drôle de voir mon amie se retourner vers moi de temps à autres pour me lancer des commentaires affirmatifs face aux blagues annecdoctites d’Émilie. Il était aussi très agréable de parfois porter le regard vers la salle pour voir tous ses beaux bébés potelés dans les bras de leurs parents, se regarder entre eux et lancer des petits cris de joies.

Personnellement, à chaque fois que je vois Émilie en spectacle, j’ai toujours l’impression que mes ovaires veulent se mettre en mode fertilité après le spectacle. Elle nous donne le goût de devenir parents. Dans une autre vie, Émilie devait être la déesse de la fertilité 😉 .

Autre particularité de ce spectacle ? Il est toujours joué en après-midi et les enfants de moins d’un an y sont les bienvenus. Et comme le dit si bien Émilie au début de son spectacle, «  les enfants qui pleurent c’est comme le bruit d’un frigo, un moment donné on ne l’entend plus ! »

Courrez la voir vous aussi au Zoofest, parents ou non, je vous garantie que vous tomberez sous le charme de cette maman et qu’elle vous convaincra d’enfanter un jour vous aussi ! Dépêchez-vous, il ne reste que quelques dates !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s