Le Cabaret des bombes

Dans l’ante fantasmagorique du Café Cléopâtre, de jolies femmes rondes se déhanchent et se dénudent sur des rythmes musicaux de classiques du cinéma américain. Dans cet univers burlesque, des scènes intemporelles d’Hollywood sont interprétées sans pudeur pour les yeux bien avertis. Un spectacle où sensualité, volupté et humour mordant se rencontrent. Bienvenue au Cabaret des bombes.

Cabaret des Bombes, troupe Sublimes Rondeurs. Photo gracieuseté de Zoofest

Orchestré par la troupe de danse Sublimes Rondeurs, le Cabaret des bombes est présenté pour la toute première fois dans le cadre du Zoofest. C’est même trois fois plutôt qu’une que les belles bombes se produiront au cours du festival, soit les 7-14 et 21 juillet. Pour l’occasion, les dames ont monté trois spectacles différents, toujours à la même sauce comico-sensuelle.

Créée en 2010 par Maude Chartier, la troupe a pour mission de mettre en valeur l’image de la femme ronde active. Le but de cette entreprise est de changer l’image de la femme ronde et de montrer qu’elle a sa place dans les arts de la scène. D’ailleurs, toujours dans l’idée de redonner les lettres de noblesse à la femme taille forte, Mme. Chartier a même fondé une boutique de vêtements huppés s’adressant à cette clientèle: Les Toutounes atomiques, qui a pignon sur rue sur la Plaza St-Hubert et qui jouit d’une grande renommée depuis son ouverture récente.

C’est donc devant une foule d’hommes et de femmes, de jeunes et de moins jeunes, que les sublimes demoiselles ont entrepris leur spectacle haut en couleur où corsets, bas filets et culottes brésiliennes étaient à l’honneur. Sous les cris et applaudissements de la foule, les filles ont enchaîné les sketchs à saveur hollywoodienne, en passant par Charlie Chaplin, Mission Impossible et l’intemporel film Grease. Ponctués de quelques tours de chants jazzés, les numéros et costumes se sont fait nombreux durant l’heure de ce Cabaret aux allures de comédie musicale pas comme les autres.

Sur la chanson Lollipop, on a pu voir défiler des suçons géants qui ont caché des seins dénudés, recouverts seulement de couvre-mamelons. À un autre moment, on a pu voir les filles se trémousser langoureusement sur les messieurs faisant partie de leur spectacle. Une autre demoiselle est apparue sur scène, après chaque numéro, pour enlever un vêtement de plus à son costume style french cancan. Il y a aussi eu deux filles qui se sont mutuellement déchiré leur chandail laissant apparaître deux généreuses poitrines habillées de rubans adhésifs aux endroits opportuns. Le Cabaret des bombes s’adresse à un public majeur et averti, je le répète!

Le numéro final, une reproduction de la scène de danse finale du film Danse lascive, a été particulièrement réussi par la justesse de la chorégraphie, quasi identique à celle du film, et par la touche humoristique ajoutée : c’est plutôt la belle rondeur qui a soulevé son cavalier de danse, un petit maigrichon qui a fait mine de tenter de la soulever à bout de bras, sans résultat. Applaudissements et rires en abondance.

Malgré certaines lacunes au niveau de la mise en scène et un manque de pratique apparent, le Cabaret des bombes est somme toute un bon divertissement et une belle ode au corps de la femme ronde. Quel plaisir de voir ces jolies dames, hors normes, se faire un plaisir fou sur scène. Vous n’aurez jamais rien vu de pareil, promis!

Pour tous les détails sur les prochains spectacles du Cabaret  des Bombes, des Sublimes Rondeurs dans le cadre du Zoofest, vous pouvez consulter la programmation sur zoofest.com ou sur le site des Sublimes Rondeurs : http://sublimesrondeurs.blogspot.ca/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s