Amaluna du Cirque du Soleil

Amaluna, gracieuseté du Cirque du Soleil

Après 28 années d’existences, le Cirque du Soleil fait partie de notre mémoire collective. Tous et chacun avez au moins un souvenir rattaché au Cirque du Soleil. Enfant, je me souviens, à la petite école, dans le cours de musique nous avions appris quelques chansons de Saltimbanco à la flûte à bec et appris avec notre accent québécois à chanter haut et fort la chanson Alegria. Ce fut mon premier contact avec l’univers du Cirque du Soleil.

Chaque printemps, lorsque le beau temps arrivait, la tente bleu et jaune dans le Vieux-Port était annonciatrice du printemps et de la chaleur, mais aussi d’un nouveau spectacle du Cirque du Soleil. C’est donc mardi dernier, à l’orée de ces dernières journées de printemps, sous une canicule annonciatrice d’un chaud été, que je puis enfin entrer dans ce chapiteau qui m’avait fait si longtemps rêvé.

photo par Marie Jetset

Quelques blogueurs de divers milieux et moi-même avons donc été invités à pénétrer dans l’univers cirquien et découvrir les coulisses ainsi que le tout nouveau spectacle du Cirque du Soleil, Amaluna.  Une des responsables du Cirque nous a donc fait défiler autour des caravanes, ce village de gitans des temps modernes, pour y découvrir tout le fonctionnement de cette imposante organisation.

Derrière le grand chapiteau, on y trouve de tout ! D’une cafétéria aux menus exotiques, en passant par une école pour les plus jeunes de la troupe, les bureaux de productions, une buanderie, un gym, un costumier et j’en passe. Tout y est pour veiller au bonheur des troupes. Ainsi nous avons appris que peu importe où ils se trouvent dans le monde, le Cirque se fait un devoir de redisposer les caravanes de la même façon afin de garder une certaine stabilité pour les artistes.

Photos par Marie Jetset

La visite du costumier a de quoi faire rougir d’envie toutes les fashionistas de ce monde, avec ces tissus flamboyants, ces couleurs profondes, mais surtout ces immenses coffres remplis de tous les produits MAC, nécessaires au maquillage des artistes.

Photos par Marie Jetset

Bien que la visite des coulisses fut courte ( environ 45 minutes), il fut intéressant de voir comment les artistes étaient chouchouter et qu’ils travaillaient dans un univers de travail sain. Tout le monde croisé sur le site paraissait souriant et de bonne humeur. Nous avons même croisé un artiste, maquillé d’avance pour le spectacle qui s’est prêté aux jeux d’une séance photo improvisée.

Phographie par Laurence Labat, gracieuseté du Cirque du Soleil

Je fus aussi ravie de constater toutes mesures écologiques qui sont prises par l’organisation pour rendre leur passage le plus vert et écolo possible. Ainsi dans la cafétéria on y retrouve des bacs à recyclages, mais aussi à compost. Sous le chapiteau, les bouteilles d’eau sont vendues dans des bouteilles d’aluminium réutilisables et les t-shirts des produits dérivés sont faits par des compagnies reconnues pour leurs côtés écoresponsables.

Phographie par Laurence Labat, gracieuseté du Cirque du Soleil

Pour ce qui est du spectacle, il est tout simplement saisissant. Parfois ludique avec la présence des clowns, parfois complètement déluré avec tous les acrobates, nous n’avons tout simplement pas le choix de nous émerveiller devant toute cette beauté que nous offre le cirque. Toutes les acrobaties en hauteurs sont époustouflantes. Nous ne pouvons que faire autrement que de retenir notre souffle devant des numéros tel que celui des funambulistes ou encore de la déesse de l’équilibre. La musique aux saveurs rock est sublime comme toujours. Voir un spectacle du Cirque du Soleil, c’est tout simplement renouer avec son cœur d’enfant le temps de quelques heures. À voir et revoir. Nous sommes chanceux, puisqu’il est encore quelques semaines à Montréal avant de partir en tournée pancanadienne !

Le Cirque 2.0

Phographie par Laurence Labat, gracieuseté du Cirque du Soleil

Saviez-vous que quelques artistes du Cirque se trouvent sur les médias sociaux, c’est le cas de  Lara Jacobs, la déesse de l’équilibre dans le spectacle Amaluna. Elle répond à pratiquement tout le monde qui parle du spectacle sur Twitter. Elle aime beaucoup sa participation au sein du Cirque, ça paraît dans ses tweets. Si vous êtes plus visuel, je vous conseille de la suivre sur Instagramm où elle y est très active. Elle poste souvent des photos des coulisses de la vie dans le Cirque. Une artiste à découvrir, en plus étant d’origine suisse elle parle plusieurs langues, dont le Français.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s