BEN-Zoofest 2011

Cédric Ben Abdallah ou Ben comme il se fait appelé sur scène. Un nom qui prime à bord ne vous dit sans doute rien, mais si je vous dis: Romain dans votre série chouchou La Galère ou encore Vince ( l’équivalent de Steve-personnage joué par Patrice Robitaille) dans les Invincibles « made in France ».

Ben- Zoofest 2011 photo par Marie Jetset

Ben l’humoriste, tourne pourtant sa bosse depuis longtemps en humour. Il a d’ailleurs joué quelques fois au Jamel Comedy Club, ou l’équivalent montréalais pourrait être Les Mercredis Juste pour rire. L’an dernier, on invita Ben à venir jouer à Zoofest sur le Cabaret des Maudits Français animé par Jérémy Demay, spectacle sur lequel il fut aussi réinvité cette année. Sa présence fut si marquante que cette année, le Zoofest lui déroula son tapis rouge et lui offrit une salle de spectacle pour nous présenter son one-man-show. C’est ainsi que le 14 juillet, pendant que plusieurs Français célébraient partout dans le monde la prise de la Bastille, je célébrais à ma façon en allant rire des blagues d’un exilé de l’Hexagone.

L’univers de Ben est très absurde tout en étant très raffiné, il joue avec les mots, les expressions. Si j’avais à vous nommer une référence pour le comparer je dirais qu’il a un petit quelque chose de Jean-Thomas Jobin dans ses premières années. Durant son (trop cours) spectacle de 65 minutes, Ben nous parla de ses origines, les difficultés que cela lui procure pour se trouver un logement à Paris ou encore en nous donnant carrément une sorte de conférence sur ce qu’est l’humour et ses différents types. Bien qu’il y alla de quelques clichés, il passe son temps à s’autocritiquer à haute voix ce qui créer de moments très loufoques. Dans les clichés, je dirais d’ailleurs qu’il est loin du genre d’humour dont les Français nous ont habitués, c’est-à-dire de parler à un quatrième mur en faisant fit du public. Bien que ses textes sont dans l’absurdité, sa manière de nous les livrer est très américaine ou plutôt même internationale.

Ce fut sans contredit un des meilleurs spectacles que j’ai vu au Zoofest. Je ne sais pas si le public qui a eu la chance de le voir sont du même avis que moi, sachez toutefois que le soir où j’ai assisté à ce spectacle, le public riait souvent, fort et de bon coeur. La ricaneuse en moi vous dirait qu’un rire du coeur est gage de qualité de la blague. D’ici là, on attend impatiemment son retour, autant sur scène que dans nos téléviseurs. Ben, un nom définitivement à retenir!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s