S’expose de Mike Ward

 

Poster officiel du spectacle S'expose de Mike Ward, automne 2010

C’était un Mike Ward confiant et en pleine possession de ses moyens que tout le gratin humoristique québécois et ses fans de la première heure ont pu voir ce mercredi au Théâtre Saint-Denis. D’entrée de jeu, il nous a fait part que son spectacle ne ressemblerait à rien d’autres dans l’industrie, en lançant ici et là des pointes vers ses collègues humoristes tout au long de la soirée. Dès lors,a soirée était partie, on savait tous qu’on aurait droit à des propos crus et cinglants, mais n’est-ce pas pour ça qu’on l’aime?

 

Aller voir un spectacle de Mike Ward c’est allé l’écouter nous parler des réalités actuelles et passées, de son point de vu avec son langage coloré qui lui est propre. Sexualité, politique, homosexualité, adoption, religion et Céline Dion, rien de lui a échappé. Ses fans qui prennent ses blagues au premier degré ont ri de par ses quelques phrases qui tirait sur la vulgarité, mais pour les autres, le second degré de ses propros nous faisaient voir tout le génie et l’intelligence de ce grand artiste qu’est Mike Ward. Qu’on se le dise ou non, pour faire carrière avec des succès menant souvent à la controverse ( bon gré, malgré), il faut un être fort et intelligent derrière tout ça, car des simples jokes de cul, on a tous un oncle pervers qui fait ça dans les sous-sols à Noël et ils n’ont pas gagné d’Olivier pour autant.

 

Hier j’ai été de ceux qui ont vu le deuxième degré du texte qui nous livrait. J’ai été touché par plusieurs des sujets qu’il a abordé. Par exemple, lorsqu ‘il nous parle de la solitude des personnes âgées en nous rappelant que nos églises sont « un camp de jour » pour ceux-ci. Où encore lorsqu’il aborda le sujet de l’homosexualité et ses tabous; comment son oncle Claude à vécu 32 ans en réclusion avec son « coloc ». Il nous rappelle qu’on a tous un oncle Claude dans notre entourage. Quand Mike aborda le sujet de la religion, il nous rappela que la manière dont certains pays islamiques la vivent dans leur pays n’est pas sans se remémorer le Québec d’il y a un demi-siècle. Mes propos préférés resteront sans doute sur ceux entourant le débat linguistique, mais en parler ici repartirait un autre débat et ce n’est pas le but de ce site.

 

Bref Mike Ward est plus qu’un grand humoriste, c’est un éditorialiste habillé en émo qui fait rire les gens. Patrick Lagacé peut bien ne pas l’aimer, car qu’on se le dise, Mike vient jouer dans ses plates bandes en ayant plus souvent qu’autrement le regard plus aiguisé que lui sur la société; voilà c’est dit.

 

Donc pour un show intelligent aux accents trash, mais où on n’a pas peur de dire les vraies choses, S’expose de Mike Ward saura vous combler!

 

Avant que j’oublie...

La première partie a été fait par Guy Bernier, que le grand public a pu connaître entre autre avec le concours En route vers mon premier gala Juste pour Rire. C’est en nous racontant une histoire de chasse que Guy Bernier a réchauffé la salle. Aucun détails de la vie ne lui échappe, même lorsqu’il s’agit de pèche à la grenouille. C’est un humoriste de la relève établie qui mérite qu’on prenne le temps de le connaître, bref un nom à retenir. Le public de la salle a eu l’air de bien l’apprécier et moi aussi!

 

D’ailleurs notons que lui et Guillaume Wagner ont aidé Mike dans les textes de ce spectacle.

Pis le décor lui?

Le décor était d’une simplicité efficace. Quelques néons judicieusement positionnés, s’allumant pour dessiner des formes précises selon les sujets abordés, c’était franchement bien pensé. Un décor présent qui ne détourne pas le regard et l’attention des propos tenus au courant de la soirée.

Pour toutes les dates de ce spectacle, consulté le site de Mike ici

Devenir membre de son fan club WARDNATION et avoir des primeurs (c’est gratuit)

 

Je remercie Mike Ward et Michel Grenier de m’avoir permis d’assister à ce spectacle, par l’entremise d’un concours fait par Mike au printemps dernier.
Publicités

6 réflexions sur “S’expose de Mike Ward

  1. Je suis d’accord avec toi… Tout comme toi, j’étais présente hier à la suite du prix gagné lors du concours Mike Ward est gras. J’espère que tu as eu un meilleur traitement que moi car mes billets n’étaient pas à l’avant et j’ai dû attendre 15 minutes sur le côté avant qu’ils décident de me donner une paire de billet de consolation…

    Je suis d’accord avec toi, mais je dirais qu’il effleure les sujets, il ne les abordent pas en profondeur…

    • Je n’ai absolument rien à dire de négatif sur le traitement que j’ai eu hier. Serte je n’étais pas en avant, mais les places que l’on m’avait assignées étaient excellentes. De plus, grâce à son gérant j’ai pu rencontrer Mike à la fin du spectacle. Désolée tout de même pour toi que tu n’as pas eu le service auquel tu t’attendais.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s