Contrat d’gars et Vie de vrai Gars

Dans le cadre de ma semaine spéciale consacrée aux web télés et web séries humoristiques, voici une entrevue que j’ai réalisé avec Alexandre Champagne (AC) et Pierre-Luc Gosselin (PLG) lorsque je les ai croisé à ÇA SUFFIT LA COMÉDIE 3, le 26 septembre dernier. Au moment où cet entretien a été réalisé, on ne savait pas encore que l’équipe avait signé avec Vtélé pour la diffusion de leurs séries. Donc c’est le 14 octobre prochain que vous aurez droit à toutes ces nouveautés, d’ici là, lisez ces quelques lignes qui vous en apprendront plus sur la production de la 3e saison de Contrat d’gars.

 

 

Affiche de Contrat d'Gars

Pour une 3e année de Contrat de gars et une 2e saison de Vie de vrai gars, qu’est-ce qui nous attend pour ces nouvelles saisons? Est-ce qu’il va y avoir plus de boom, de masculinité?

AC : Avec la web télé qui devient de plus en plus populaire ça devenait compliqué, mais il fallait prendre une coche de plus, pour essayer encore de faire des trucs qui n’ont pas encore été fait ailleurs. Donc il y a le niveau du scénario et le niveau de la réalisation, on c’est dit qu’on allait donner beaucoup d’efforts là-dedans. Il va avoir moins de Contrat d’gars cette année et plus de Vie de vrai gars, on va mettre l’envase plus sur l’histoire plus que sur le mood ou l’humeur générale des capsules. Pierre-Luc c’est assuré de mains de maître d’amener ça au top au niveau de la réalisation. On a pété une coche côté créativité parce qu’on pouvait se le permettre étant donné qu’on a Pierre-Luc au bout de la ligne qui fait comme 78% de la job. Je pense que ça promet.

PLG : Qu’est-ce qui a jamais été fait avant en cinéma, télé, webtélé au Québec, on va le faire. On ne sait pas comment on va le faire, mais on a des gens motivés pour nous aider, les fans aussi qui nous aident. Comme cette année, on a voulu faire des batailles, recréer la deuxième guerre mondiale, la guerre de sécession, la guerre du Viêt-Nam; en ayant des gens, des fans de Contrat d’gars pour venir nous aider. On fait des batailles dans les années 1800 dans une prison entre autre.

AC : On a eu une centaine de figurants qui sont venus nous aider.

PLG : C’est de prendre ce qui marchait, le garder et essayer d’aller ailleurs, parce qu’on veut pas ce faire dire qu’on c’est assis sur nos lauriers, vous avez pris le succès et puis vous êtes restés avec ça. On veut aller encore plus loin pour que les gens. Puisqu’on a gagné un Olivier, on devient l’équipe à battre dans un sens, donc si on veut continuer pour en avoir un 3e, il faut garder notre niveau de qualité, la tête devant.

AC : On veut rester en tête et non devenir la tête de queue.

 

Dans les précédentes saisons, on a pu voir des vedettes ce joindre à vous dans les tournages, tel que Martin Perizzolo, Jean-François Mercier ou même Cœur de Pirate (Béatrice Martin). Est-ce que vous allez avoir d’autres belles surprises de la sorte?

AC : Non, pantoute, on a zéro artiste invité. On n’a reposé que sur notre créativité. Pas qu’on n’aime pas les artistes,  mais on voulait des figurants, on voulait des chums, on voulait faire ça en gang.

PL G: On c’est dit qu’au Québec traditionnel, quand on veut faire une émission de télé, des trucs comme on fait nous, on ne peut pas, parce qu’il faut payer tout le monde, mais nous on n’a pas de budget. Nous, parce qu’il a des gens motivés à nous aider, on peut faire des choses qui ne se feraient pas habituellement en télé.

AC : On travaille à équipe réduite. Il y a Pierre-Luc qui réalise, il y a Jo (Jonathan Roberge) qui joue dedans, on a Mathieu Dubuc, Jonathan Barbe aussi qui sont assistants de productions. Donc on est comme à cinq. Parfois Pierre-Luc déplace de l’éclairage,  moi je vais diriger les comédiens, on fait tout tout tout.

 

Une dernière question pour vous, on a eu récemment les Gémeaux, et il y a eu toute une controverse dans l’univers du 2.0, sur le fait que Contrat d’gars n’avait pas été en nomination dans les webtélés. Est-ce que ça vous a fait personnellement quelque chose de ne pas être en nomination pour les Gémeaux?

PL G: Oui quand même ça nous a surpris, avec les deux Olivier, on espérait sans nécessairement en gagner un, avoir une nomination. On c’est posé des questions pour comprendre les raisons. Alors on ce dit que pour la 3e saison, on va faire ça tellement idyllique, faire ça tellement beau, qu’on aura tellement travaillé, qu’ils n’auront pas le choix de nous nominer.

AC : Moi ça m’a beaucoup déçu, bien que je m’attendais zéro à gagner si on allait aux Gémeaux, parce que bon c’est un autre jury. Mais je suis très content pour  Simon-Olivier Fecteau, je ne lui enlève rien, moi je votais pour lui; et toutes les émissions qui étaient en nominations étaient des émissions de qualités. Ils avaient des budgets de production quand assez considérables qui ont fait pas mal de clics sur internet. Mais je me dis, on a fait beaucoup de vagues sur internet quand même. Je pense qu’on a réussi à sizer le médium. Au niveau du contenu, on est quand même un peu trash, mais quand même je suis bien déçu de ça, mais malgré tout on ne lâche pas, on travaille fort et on a réussi à se prouver à nous-même qu’on était capable d’être au top.

 

 

Jonathan Roberge, Alexandre Champagne, Pierre-Luc Gosselin, Olivier 2010 / Photo: 7 Jours

 

______________

 

CONTRAT D’GARS dès le 14 octobre en ligne sur le Vtélé.Ca

 


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s