Finale de En route vers mon premier gala JPR-2010

Samedi dernier, au complexe Ex-Centris se tenait l’enregistrement de la finale du concours En route vers mon premier gala Juste pour Rire. Nous en étions à la 3e édition de ce prestigieux concours.

Des 40 candidats du départ, il n’en restait plus que 6 pour se battre pour une place sur le gala de François Morency et ainsi accéder à leur premier gala Juste pour Rire. Les finalistes étaient donc Olivier Martineau, François Bellefeuille, Mathieu Cyr, Geneviève Brodeur, Simon Leblanc et Yannick de Martino.

Loin de moi l’idée de dénigrer les précédentes éditions, mais cette année la compétition était forte et solide. En fait je dirais que la qualité des candidats étaient égales, bien que l’on pouvait avoir des chouchous, tous avaient des talents équivalents dans leurs genres d’humour respectif. D’ailleurs ces talents furent remarqué par les ovations debout que tous eurent suite à leur performance sur scène.

La soirée débuta avec un Olivier Martineau en feu. Il nous revenait avec son personnage d’animateur humoristique un peu cinglé.  Il poussa une fois de plus les limites de ce personnage avec lequel il c’était fait connaître en quart et en demi-finale. Les gens de la salle furent conquis et les juges que charmés. Bref une  première ovation debout bien méritée.

Ensuite, nous eûmes Mathieu Cyr qui tenta de nous séduire de nouveau avec Joe le Chameau. Les juges ont aussi fort appréciés, Sylvie Potvin allant même à lui dire qu’elle verrait bien un show entier entre Mathieu et Joe. Lui aussi une ovation debout suivit son numéro.

Par la suite, François Bellefeuille, l’un des favorits de la compétition, nous revint lui aussi avec un personnage connu, celui de son gars en dépression. Encore là, il en fallait peu pour conquérir public et juges.  Jacques Chevalier allant même lui dire que son personnage pourrait devenir un classique dans l’histoire de l’humour québécois. Un très beau compliment pour ce finissant de ENH de 2008. Après nous avoir parlé de sa dépression et son amour pour les faucons, il nous revint avec les thèmes du voisinage et des speed-dating, un pur délice à écouter.

François fut suivi de la seule fille et la première à se rendre en finale depuis les débuts d’En route, Geneviève Brodeur. Celle-ci nous a refait un de ses numéros à succès qu’elle avait un peu remodelé pour l’occasion, celui sur l’importance de la musique dans sa vie. Elle nous a prouvé une fois de plus de ses talents de performeuse scénique. Il est à noté que Geneviève, en plus d’avoir un talent d’humoriste, possède celui de la chanson et de l’acting, bref une fille très talentueuse. C’est un autre bel exemple que l’humour au féminin c’est juste une question de couilles et elle en a. Les juges ont complimenté son talent en lui souhaitant un jour  la chance d’avoir une émission de télé ou un autre animation du genre, car ils la voient bien dans ce créneau. une histoire à suivre.

Ensuite, le petit nouveau de cette année, qui personnellement fut un de mes coups de coeur, s’amena sur scène. C’est avec une péripétie de natation que notre Fred Pellerin du Plateau, Simon Leblanc, tenta de nous séduire à nouveau. La foule suivait ses paroles sur le bout de leurs chaises, s’escaffant aux moindres mouvements. Nous étions tous charmés. Après cette performance, dans ma tête il était clair qu’il était dans le Top 3 de la soirée avec Bellefeuille et Martineau. 8 min de Simon Leblanc c’est trop court, nous en prendrions tous un peu plus!

Enfin, c’est l’excentrique et indescriptible Yannick de Martino qui conclu la partie compétition de la soirée avec un numéro égal à lui-même. De l’absurde intelligent, c’est ainsi que nous pourrions décrire son univers qu’il a su nous imposer bien qu’il ne soit pas dans le milieu depuis longtemps. Les juges lui souhaitent et prédisent un bel avenir, un peu comme à la Jean-Thomas Jobin. Bref c’est un nom à retenir.

Le temps de la délibération, nous eûmes la chance de vois en performance quelqu’un à qui nous avions donné une seconde chance de faire une première bonne impression. Il s’agissait de Lucie Beaudry, qui a gagné le concours « meilleur vilain petit canard ». Ce volet d’En route consistait à prendre une personne ayant fait les auditions mais ayant raté leur coup, de ce rattraper en étant coaché par des gens de ENH et ensuite remonter sur scène nous faire un 3 minutes. Ainsi, Mme Beaudry a pu réaliser son rêve de faire de la scène. Elle nous fit bien rire et se mérita comme tous les autres  candidats une ovation debout grandement méritée.

Par la suite, Étienne Dano, le gagnant de la précédente édition est venu chauffer les foules et nous dévoiler le nom de son successeur.

Personnellement, j’étais certaine que François Bellefeuille remporterait cette compétition avec la qualité des numéros qu’il a présenté, mais aussi avec son cheminement personnel. C’est par contre avec joie et surprise qu’on accueillit Olivier Martineau comme grand gagnant  de l’édition En route 2010. Ainsi, Olivier aura la chance  faire une prestation dans le gala de François Morency en juillet prochain.

Grâce à mes contacts privilégiés, j’ai par contre su que plusieurs candidats ne sortirait pas bredouille de cette édition. J’ai su que nous aurons la chance de voir François Bellefeuille dans le gala de Laurent Paquin. Il sera aussi avec Simon Leblanc sur le gala de la Relève Juste pour rire qui aura lieu le 6 juillet prochain.

Concernant les autres candidats, on peut suivre Geneviève Brodeur un lundi sur deux aux Lundis de l’humour du Cabaret Mado, ainsi que la voir quelques instants dans le dernier long métrage de Yves Pelletier, Le Baiser du Barbu. Simon Leblanc sera tant qu’à lui du Zoofest avec les Grands Burlesques et sur le show Top 5, tout deux au studio JPR. Les autres jouent tous occasionnellement dans les bars de la région de Montréal, je vous conseille de les trouver sur Facebook pour en savoir plus.

Je ne serais pas surprise de voir plusieurs noms de cette cohorte faire un tabac d’ici 5 ans. Bref retenez les noms, ce sont tous de belles histoires à suivre.

Il est a noté qu’au moment d’écrire ses lignes, nul ne sait encore si En route reviendra l’an prochain, mais nous le souhaitons tous très fort. D’ici là vous pouvez les suivre sur twitter à cette adresse: www.twitter.com/enroute_jpr

**** Bientôt en ligne, mon entrevue avec Anaïs Favron, animatrice d’En route et mes photos sur flickr ****

Publicités

2 réflexions sur “Finale de En route vers mon premier gala JPR-2010

  1. En effet, je pense que c’était l’édition la plus forte d’En route!

    Tous les candidats en finale méritaient d’y être et avaient une chance de gagner.

    Moi, j’ai suivi ça de mon salon et j’ai été surprise de voir que François Bellefeuille ne gagnait pas. Pour moi, il a été le plus drôle de tous.

    Par contre, Olivier Martineau a fait trois numéros impeccables qui me faisaient moins rire mais je disais toujours à la fin qu’au niveau de la performance, il était sans faille. Donc j’étais contente de le voir gagner car il a du talent à revendre!

    J’étais contente de revoir Étienne Dano pour présenter le gagnant mais j’espère que lui, sa carrière va décoller pour vrai et qu’il ne sera plus confiné trop longtemps à animer des trucs de relève. Il est vraiment bon et c’était mon favori lors des 2 premières éditions.

    Bravo pour ton compte-rendu et au plaisir!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s